… mais essayons tout de même!

Tournée des secteurs avec la FADOQ Régionale Centre-du-Québec (suite)

Tous les clubs du secteur Arthabaska-Érable sont rassemblés à Daveluyville ce matin et c’est dans une ambiance chaleureuse (c’est bien peu dire), que l’accueil de la programmation annuelle et tous ceux et celles qui sont impliqués sont accueillis.

Éclats de rire, poignées de main, accolades et discussions, ce sont des réunions qui témoignent très bien de l’ambiance et de la qualité des relations que l’on peut côtoyer en étant membre de la FADOQ. D’entrée de jeu, on a souligné qu’il y a plus de 24 800 membres au Centre-du-Québec et qu’ensemble on fait non seulement des activités de loisirs agréables, mais qu’on fait avancer les choses. Quelles choses? Ces choses qui nous préoccupent, les droits des aînés, l’équité, la justice, les dossiers sociaux, etc. auprès des instances politiques. Rappelons que leur slogan est: la force d’un réseau.

Je rappelle aussi que le projet Histoire De Penser est né d’un besoin de pouvoir s’appuyer sur cette force en déployant une forte capacité de mobilisation des outils de la pensée lors de discussions philosophiques animées, pour assurer entre autre la cohésion du groupe et les échanges d’idées qui parfois divergent, pour toutes sortent de raisons, comme dans plusieurs organisations. Une particularité intéressante pour la FADOQ, est qu’il y a parfois plusieurs générations qui peuvent être présentes, donc représentées, ce qui est très intéressant, au sein des membres et administrateurs. Cela dit, de trouver une façon d’entrer dans un dialogue constructif et décider ensemble peut s’avérer être un défi. C’est à ce moment que j’ai cité Bernard Werber:

« Entre ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous voulez entendre, ce que vous entendez, ce que vous croyez en comprendre, ce que vous voulez comprendre, et ce que vous comprenez, il y a au moins neuf possibilités de ne pas se comprendre. »

Je leur propose d’essayer tout de même.

Comment on procède?

point d interrogation.pptx

Les ateliers Histoire De Penser, ça sert à quoi? notamment 

  • Gestion de conflits
  • Éducation des émotions
  • Meilleures communications
  • Prévention de la violence
  • Maintien et renforcement de l’activité cérébrale
  • Penser par et pour soi-même, avec les autres

Avec vos collègues, vos enfants et petits-enfants, vos voisins, vos amis, avec tout le monde et en tout temps! (en passant, même que quelques clubs souhaitent que les ateliers puissent avoir lieu en soirée, je vous confirme ici, en exclusivité 😉 que c’est possible!) Comme dans plusieurs disciplines, la pratique, c’est la clef. Ce qui me permet d’ajouter que les clubs qui ont déjà participé peuvent renouveler l’expérience.

… à suivre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s